Ce que vous devez savoir sur les imprimantes à sublimation

L’imprimante à sublimation est un équipement qui utilise, comme les imprimantes thermiques ou laser, une source de chaleur pour imprimer. La différence fondamentale est que le transfert se fait souvent à partir d’un ruban spécial à encre quadrichrome (cyan, magenta, jaune et noir), au lieu des cartouches d’encre ou de toner habituelles.

La technologie des imprimantes à sublimation

La surface d’impression est généralement un papier spécial ou un objet en polyester, comme une carte plastique ou un tissu, et son nom, sublimation, est dû au fait que pendant le processus de chauffage de l’encre, il y a une transition de l’état solide à l’état gazeux sans passer par l’état liquide. D’où le nom d’imprimante sublimation. Cette méthode est également connue sous le nom d’impression par diffusion d’encre ou d’impression par transfert thermique d’encre, mais ces dernières sont moins bien connues.

Le procédé d’impression consiste essentiellement à convertir directement l’encre spéciale du ruban en gaz, tandis que par l’effet de la même chaleur les pores du polyester sont ouverts et le gaz obtenu à l’intérieur est injecté à une température élevée. Lorsqu’elle refroidit, c’est alors que l’encre se fixe au matériau. Ce procédé rend l’impression par sublimation très résistante aux rayons ultraviolets, et même à l’eau, ce qui la rend très durable.

Des résultats d’impression réalistes

Au final, la surface au toucher est si lisse qu’elle est pratiquement imperceptible. La qualité d’impression est impeccable, puisque dans une impression traditionnelle (laser ou injection), la même quantité de toner ou d’encre est appliquée pour chaque point de la zone d’impression.

Dans l’impression par sublimation, une quantité d’encre différente est appliquée sur chaque point pour obtenir un brillant plus ou moins élevé. Dans une impression par injection, par exemple, un point noir est séparé d’un point jaune, dans une impression par sublimation, il n’y a pas de séparation, et vous pouvez appliquer les deux couleurs au même endroit, lui donnant un réalisme magique.

D’autre part, dans les imprimantes traditionnelles, pour obtenir différentes dimensions de couleur, si par exemple, on veut obtenir un ton gris sur une surface de 1000 points, la technique est d’imprimer 500 points en noir et le reste en blanc, ce qui provoque un tracé indésirable. Dans les imprimantes à sublimation, les 1000 points sont imprimés directement en gris en combinant les couleurs à chaque point, pour obtenir une image uniforme, nette et réaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *